Les arbres et leur énergie particulière.

Les arbres et leur énergie particulière.

 

Depuis des siècles, les gens font attention aux arbres qui les entourent. Les calendriers arborescents en sont un bon exemple. Ce n’est pas seulement pour le bénéfice de leur bois ou de leur ombre ou pour le fourrage des animaux. Cela aussi, bien sûr, mais il y a d’autres facteurs qui peuvent expliquer leur intérêt pour les arbres spéciaux. Tous les arbres vitaux ont une radiation, une aura si vous voulez, vous en absorbez de l’énergie. Vous pouvez vous recharger auprès d’eux. Comment expliquer ce phénomène ?

Actuellement, nous connaissons trois facteurs explicatifs possibles.

Un facteur est le champ magnétique de la planète Terre en rotation. Ce champ à la surface de la terre contient des lignes de force relativement grandes. Les réseaux les plus connues sont l’ancien Réseau Romain, et le Curry-net et le Hartmann-net découvert dans les années 50 du siècle dernier. Quand un arbre pousse sur une de ces lignes, il utilise at transforme son énergie.

L’autre phénomène est la tension électrique et magnétique permanente entre l’air et la terre. L’atmosphère a une charge électrique positive qui provoque l’accumulation des charges négatives à la surface de la terre. Les arbres ont leurs racines dans la terre et leur couronne dans l’air. Ils utilisent cette énergie électrique dans leurs processus de vie. En plus de ce transfert d’énergie par les arbres, il y a aussi des endroits spécifiques où ces transferts d’énergie ont lieu directement entre l’atmosphère et la terre. Ces endroits énergétiques ont un diamètre de quelques mètres.

Le troisième facteur est la nature électrique des arbres. Imaginez-vous les sels qui coulent du bas des racines vers le haut et les sucres du haut de la couronne vers le bas. Ceux-ci sont dissous dans l’eau et portent des charges électriques. Ce débit vertical est mesurable en milli-Ampère, il varie selon les jours et les saisons et devient plus fort à mesure que l’arbre vieillit et s’épaissit. La tension est également mesurable à l’aide d’un appareil Voltmètre simple de la quincaillerie. Cette tension, elle fluctue également, habituellement entre 100 et 600 milliVolt. Une tension basse indique une mauvaise santé et une tension élevée, c.a.d. au-dessus de 150 à 200 mV, indique un arbre vital. Le chercheur Tchèque M. Vladimir Rajda a fait beaucoup de recherches à ce sujet et sur cette base il a conseillé le Service forestier sur l’entretien des forêts.

Les arbres se trouvent en permanence dans cette tension électrique entre la terre et l’atmosphère, et ils résolvent aussi cette tension. Ils transportent des charges. Certains arbres le font principalement dans la direction ascendante, le chercheur Maja Kooistra les appelle des arbres lunar. D’autres arbres le font dans la direction descendante et elle les appelle solar. Ce phénomène, elle l’explique très clairement dans son livre ‘Rencontres avec des Arbres’. Le hêtre et le tilleul, par exemple, sont lunar. Si vous vous tenez debout ou assis contre un tel tronc, au bout d’une dizaine de minutes vous remarquerez que votre tête devient plus claire et lumineuse. Le chêne, le frêne et le bouleau sont solar. En dessous, vous remarquez que vous avez de l’énergie pour faire quelque chose, vous êtes activé. Ce qui est bien, c’est que vous pouvez apprendre à sentir la direction de ce flux avec vos mains. Vous pouvez donc, selon vos besoins, choisir l’arbre qui vous chargera le mieux à tout moment.

Des qualités différentes d’énergie

Maja fait une autre distinction dans la qualité et la fonction des arbres spéciaux. Il y a des arbres avec une radiation plus puissante que d’autres arbres de la même espèce. Ces arbres sont reliés à une ou deux lignes de ces réseaux magnétiques terrestre mentionnés en haut. D’autres arbres puissants sont situés en plus à un endroit où l’énergie entrante est forte (un endroit solar) ou à un endroit où l’énergie sortante de la terre est forte (un endroit lunar). Cette influence supplémentaire renforce l’apparence et la radiation de ces arbres, pourvu qu’un arbre solar se trouve à un endroit solar ou bien un arbre lunar se retrouve à un endroit lunar. Les gens l’ont senti – cette phénomène de radiation – et ils ont commencé à utiliser ces arbres et ces lieux pour des événements spéciaux ou des décisions importantes. Ils avaient l’idée que l’énergie descendante les plaçait sous l’influence des forces célestes. Et ils voyaient l’énergie ascendante comme une force terrestre qui aidait à la bonne récolte et à la santé et ils se sont imaginé des connexions avec les déesses terrestres. De tels arbres sur des tels endroits si puissants sont devenus des arbres sacrés. Ainsi, toute une zone autour l’arbre, dans laquelle leur rayonnement se faisait sentir, devint un centre religieux. D’abord en plein air, mais plus tard aussi avec des temples et autres constructions simples.

Il y a encore une autre catégorie spéciale d’arbres. Ce sont les arbres sacrés ayant une puissance exceptionnelle. Ils symbolisaient l’ancienne vision du monde selon laquelle il existe un monde supérieur, un monde moyen visible et un monde inférieur. L’arbre était le lien central entre ces trois mondes et représentait l’axe du monde. Le frêne en est un exemple dans l’histoire Celtique. Leur frêne portait le nom Yggdrasil. Comme de tels arbres étaient rares, par conséquent beaucoup de gens, d’une région relativement grande, pouvaient les utiliser pour leurs nécessités importantes. Il y avait souvent des moines qui habitaient dans ou près d’un tel arbre sacré. Ils l’avaient repris aux habitants locales et l’avaient christianisé. C’était pour eux une tactique intelligente, car ils savaient que c’était un endroit fort, admiré par la population, mais c’était une tactique risqué aussi: certains moines ont abattu des arbres sacrés afin de briser cette force, et ont ensuite été tués eux-mêmes par la population locale.

D’un point de vue plus favorable, on peut se demander si l’arbre sacré sous lequel le Bouddha a été illuminé (un Ficus religiosa, un arbre lunar) l’a soutenu dans ses révélations. Comme les arbres lunar vous éclairent l’esprit.

Vous pouvez sentir le rayonnement et le flux d’énergie des plantes …

Effectivement vous pouvez l’apprendre. Dans la pratique, 90 % des gens l’apprennent rapidement. Comment cette sensation pourrait-elle fonctionner ?

Voici comment comprendre ce phénomène. Nous savons déjà de l’arbre qu’il a un courant électrique. Les leçons de physique du lycée nous rappellent que chaque courant électrique évoque un champ magnétique – et vice versa. Chaque arbre a donc son propre champ magnétique autour de lui. Nous, les humains, nous avons aussi un tel champ magnétique autour de notre corps car nous avons aussi des faibles courants électriques dans notre corps. Si vous vous approchez d’un arbre, les deux champs magnétiques se toucheront – vous pouvez le sentir – et si vous approchez le tronc, des variations se produiront dans ce champ. Vos nerfs – et je soupçonne aussi votre circulation sanguine – fonctionnent comme une sorte d’antenne, j’imagine, ils capturent ces changements subtils, les “traduisent” en signaux électriques faibles qui -néanmoins- sont assez forts pour être enregistrés dans votre conscience : vous vous êtes devenu conscient du champ énergétique de l’arbre. Il semble que la glande pinéale aussi joue un rôle important dans cette communication énergétique. En fait, si vous gagnez un peu plus d’expérience, vous commencerez à sentir des différences dans la qualité de cette énergie autour de l’arbre. Tantôt doux et harmonieux, tantôt picotant, tantôt sirupeux. Le premier se produit avec des arbres sains et vitaux, leurs bandes énergétiques sont douces et harmonieuses. La sensation picotante indique un stress dans l’arbre lui-même ou dans son environnement direct. Et la sensation sirupeuse indique des blocages internes dans le flux énergétique et dans les processus de croissance.

On retrouve le même phénomène chez les plantes d’intérieur et dans votre jardin. Mais leur radiation est généralement plus faible que celle des arbres âgés. Grâce à votre expérience énergétique avec ces plantes, vous pouvez aussi obtenir d’information sur les meilleurs soins des plantes.

En fait, en conclusion, on pourrait dire qu’on peut rencontrer la nature, ou bien que l’être humain soit capable de ‘communiquer avec’ .

 

Henk Kieft

Add comment